Dîner en la présence de M. Frédéric Salat-Baroux, Paris

LIFE Paris

19:30 - 22:30 30 May 2017

Cercle de l'Union Interalliée

For any queries, please contact paris@lifelebanon.com

Chers amis de LIFE,

Le comité LIFE Paris a l'honneur de vous convier à son prochain dîner-débat le mardi 30 mai 2017, en présence de Frédéric Salat-Baroux, associé, Weil Gotshal, Paris.

A l’occasion de ce dîner, Frédéric Salat-Baroux évoquera les questions de l’actualité. Il abordera le thème du rôle de l’Etat dans l’économie et les défis que doit relever la France face à la numérisation de celle-ci.

Date: mardi 30 mai 2017
Lieu: Cercle de l'Union Interalliée, 33 rue du Faubourg Saint Honoré, Paris 8è,
Heure: 19:30, dîner à 20:00 précises.

La participation aux frais est fixée à 75€ par membre de LIFE, à jour de sa cotisation et à 95€ par non-membre.


Frédéric Salat-Baroux est un haut fonctionnaire français.
Titulaire d'une maîtrise de droit des affaires, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, d'ESCP Europe et de l'École nationale d'administration (promotion Victor-Hugo), il entre en 1991 au Conseil d'État où il est promu maître des requêtes en 1994 et nommé commissaire du gouvernement près l'Assemblée du contentieux et les autres formations de jugement.
Conseiller technique au cabinet d'Alain Juppé à Matignon de 1995 à 1997, chargé de la santé et de la sécurité sociale, il participe ensuite aux travaux de son association France moderne. En septembre 2000, il rejoint le cabinet de Jacques Chirac comme conseiller social. De mai 2002 à juin 2005, il est secrétaire général adjoint de la présidence de la République, puis à partir de juin 2005, secrétaire général de la présidence de la République. Fréderic Salat-Baroux, qui devait prendre la tête de la Caisse des dépôts et consignations, a décidé d'exercer ses fonctions auprès du président de la République jusqu'à la fin de son mandat.
Le 18 avril 2007, il est promu conseiller d'État, quelques semaines avant l'achèvement du quinquennat de Jacques Chirac.
Le 7 novembre 2007, il prête serment et devient avocat associé de la direction parisienne du cabinet d'affaires Weil, Gotshal & Manges, au sein duquel il dirige une équipe de cinq avocats spécialisée dans le droit public et le droit de la régulation, œuvrant notamment dans les secteurs de l'énergie et des télécommunications.
En 2016, il publie « La France EST la solution », ouvrage traitant des défis que doit relever la France, face à la numérisation de l’économie.